Afficher un message
Vieux 02/09/2020, 09h38   #3497
TamTam13
生きることは戦うことさ
 
Avatar de TamTam13
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: non, pas là
Messages: 5 803
Citation:
Posté par grigri Voir le message
J'ai fini le remake de Resident Evil 2 en 7h17. Je pense que j'ai trainé alors que j'ai raté plein de trucs. Pas eu l'envie de retourner dans les zones pour fouiller.

J'avais dû faire 3 scénarios sur 4 sur PS, il y a près de 20 ans. Là, j'ai fait que le A de Leon. Je m'arrête là, ça suffira.

J'ai passé un bon moment. Particulièrement la fin.

Pourtant le début a été difficile. Au sortir de TLOU2, la première chose que je me suis dite, c'est «qu'est-ce que c'est moche»
Le début dans la station à essence plus les visages de Claire et Leon, au secours. Tout le monde loue les qualités du RE Engine mais j'ai eu du mal.
Puis, je me suis sûrement habitué et les autres personnages (Ada ) ont arrangé tout ça. Et c'est vrai que le lifting est appréciable.

Changer le gameplay était indispensable et c'est assez réussi, même si les collisions sont pas forcément claires.
Par contre, les zombies qui meurent jamais même après 3 coups de shotgun, qui tombent et qui se relèvent , relou. Et j'ai joué en normal. Du coup, j'ai esquivé le plus possible.

Je me souvenais bien de certains passages et d'autres pas du tout.
Ce qui m'a toujours gêné dans cet épisode, c'est le coup d'avoir le même genre d'énigmes, de médaillons, de statues qui bougent dans un commissariat ... que dans le manoir du premier. C'est absurde. Ça fonctionnait dans le précédent mais là, c'est trop. Et je parle pas d'Ada, «agent du FBI», qui se balade là-dedans, seule, en robe de soirée...
Mais c'est le charme de Resident Evil...

En fait, le problème, c'est que si les graphismes et une partie du gameplay, ont été revus et bien revus, c'est pas le cas de tout. Du coup, on a toujours ces allers-retours un peu relous et autres choses bizarres. C'est un peu bancal.

Mais bon, malgré tout ça, ça marche quand même et on est pris au jeu, on sursaute toujours et la bande-son entretient le stress.
C'était pas sensé être sur le palmarès ?

Pour le commissariat, je crois qu'à l'origine, on nous dit qu'il s'agissait d'une bibliothèque ou de je sais plus quel monument "historique" (façon l'Elysée et ses conseils de ministres maintenant) mais ça reste évidemment tiré par les cheveux. Comme tu dis, tous ces trucs (robe de soirée d'Ada, énigmes tarabiscotées dont on se demande comment elles ont pu être mises en place dans l'urgence d'une pandémie éclair, herbes revigorantes, personnages caricaturaux, etc.) font partie du trip. N'oublions pas qu'à l'origine, R.E. est une licence "série Z" reprenant tous les poncifs des films/pulps/séries du genre horrifique. J'ai toujours regretté le virage "images de synthèses" pris à partir du 2, même à l'époque. Pour moi, R.E. reste ce jeu avec les acteurs en carton filmés comme de la merde avec des effets spéciaux risibles où on va s'amuser à se faire peur... mais je reconnais que sous cet angle pseudo hommage/parodie, il aurait été difficile d'en tirer des suites.

Pour la réal de ce R.E.2 remake, je l'avais trouvée splendide en y jouant l'an dernier mais après avoir fini TLOU2, je me demandais comment me paraîtraient les jeux du genre désormais
J'ai hésité à faire le remake du 3 à cause de ça en grande partie (avec en plus les éléments retirés mais surtout la durée de vie rachitique)... c'est encore plus le cas maintenant.
TamTam13 est déconnecté   Réponse avec citation