Neo-Geo Fans  
Précédent   Neo-Geo Fans > LE FORUM > .: AUTRES JEUX VIDEO
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 28/02/2021, 08h13   #11761
Adol
Fullsetteur
 
Date d'inscription: septembre 2002
Messages: 9 401
- Ghosts'n Goblins Resurrection (Switch) 27.02.2021:
Alors je ne l'ai fini qu'en mode écuyer (ce n'est pas le mode le plus facile, qui est Page), pour démarrer, et ca a été bien plus simple que je ne l'imaginais au vu de tous les articles dans tous les sens des sites expliquant à quel point c'est hard.
J'attaque maintenant la vraie fin (en le refinissant en mode ténèbres), qui est bien plus hard, puis en mode chevalier derrière comme il se doit.

Je n'ai pas ressenti la frustration du die&retry millimétré d'un Cuphead par exemple.

Musiques sympa, mais on voit bien qu'ils utilisent le thème principal dans toutes les variations/instruments, je n'ai pas trouvé de véritable nouvelle musique dantesque.
Graphismes et animations conviennent, maintenant je n'ai pas clairement pas pris mon pied comme pour un Goku Makaimura en son temps.
Adol est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 01/03/2021, 13h09   #11762
kurush75
 
Avatar de kurush75
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Paris
Messages: 1 707
2 monuments du jeu de baston made by SNK pour mes 599ème et 600ème finishes sur NGF. Ces 2 titres représentent tout le savoir-faire de SNK en matière de jeux de baston sur Neo Geo.

Bakumatsu Rôman: Gekka no Kenshi (Neo.Geo) 28.02.21
L'histoire se déroule en plein Japon médiéval, en 1863, lors de l'ère Bakumatsu (entre l'ère Edo et l'ère Meiji). Le pays subit alors de profonds changements et s'occidentalise, avec une baisse de l'influence des samurai dans la société nippone et surtout l'ouverture des frontières, avec l'arrivée des marchands portugais, néerlandais, etc. Ces bouleversements se manifestent directement dans les stages puisque vous pourrez observer en arrière-plans des PNJs en costume occidental, des navires étrangers, etc.
Les stages constituent de véritables tableaux, superbement réalisés, parmi les plus beaux sur la Rolls, avec un souci du détail rare : les feuilles qui virevoltent sous vos pas dans le stage de Kaede, les persos qui laissent échapper de la buée dans le stage glacial de Yuki, le clair obscur et la pleine lune du stage de Moriya, etc.
La bande-son est du même acabit, avec des compositions très mélancoliques qui contribuent à l'atmosphère du jeu. A noter que lors de certains stages, les musiques disparaissent pour laisser la place à des bruitages propres à chaque stage, renforçant encore plus la tension des joutes à l'arme blanche et l'immersion... Superbe !
Niveau roster, "seulement" 12 persos de base mais pas de copier-coller abusif ici, ils sont très différents, magnifiquement animés et charismatiques à souhait. J'avoue avoir un petit faible pour Moriya (dans sa version "Power").
Côté gameplay, les 4 boutons sont mis à contribution, 2 associés à l'arme blanche (coup faible et coup fort), 1 pour les pieds et 1 pour les contres. Last Blade propose 2 modes différents : un mode "Power" façon Samurai Spirits dans lesquels vos coups feront très mal mais où vous serez en contrepartie plus lent; et un mode "Speed" (un mix d'un KoF et d'un Street Fighter Alpha) qui fera la part belle aux combos, mais avec des dégâts réduits.
Très technique, Last Blade vous demandera un temps d'adaptation pour en saisir toutes les subtilités (les contres notamment, les différents types de furies, etc).
Au final, SNK est parvenu à proposer une alternative intéressante et cohérente à sa série des Samurai Spirits. Last Blade a une identité propre et il s'en dégage un charme fou. Pour un coup d'essai, c'est assurément un coup de maître !


Bakumatsu Rôman: Gekka no Kenshi 2 (Neo.Geo) 28.02.21
Sorti en 1998, Last Blade 2 améliore encore la formule sur à peu près tous les plans : des animations encore plus travaillées, un nombre de persos plus conséquent (on passe à 16 de base au lieu de 12), des stages tout bonnement magnifiques (certes moins nombreux que dans le premier opus). Mention spéciale pour celui avec les cascades en pleine nature, qui se déversent en contre-bas; et bien sûr celui de la maison en flammes (qui occasionnent de magnifiques effets de déformation). Le gameplay est toujours aussi précis (beaucoup plus qu'un Samurai Spirits de mon point de vue), avec une jouabilité peut-être un poil moins souple.
SNK nous a encore pondu une tuerie, qui gomme la plupart des (rares) défauts du 1er Last Blade, l'effet de surprise en moins. J'ai malgré tout tendance à préférer le premier opus, qui m'avait mis une très grosse claque à sa sortie et que je place parmi les tous meilleurs VS fighting sur Neo Geo, ce qui n'est pas un mince exploit !

Dernière modification par kurush75 01/03/2021 à 13h12.
kurush75 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 04/03/2021, 04h46   #11763
fatir
Fuchsia de Pistache
 
Avatar de fatir
 
Date d'inscription: octobre 2002
Localisation: Anor Londo, LR
Messages: 16 423
Cyber Shadow (PS4) 04.03.21

100% au bout de 17h48 de jeu et 750 morts (c'est beaucoup trop !).

Il a fallu que je batte le boss de fin une deuxième fois, avec la phase d'ascension qui va avec, parce que j'ai du retourner chercher les 3 derniers pourcents.

C'était quand même bien fichu cette histoire de backtracking du pauvre. Je m'y suis mis trop top, du coup j'ai perdu un peu de temps, mais je ne pouvais pas savoir que le jeu était aussi bien structuré.
fatir est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 04/03/2021, 08h43   #11764
grigri
Ironique
 
Avatar de grigri
 
Date d'inscription: décembre 2003
Messages: 30 085
Citation:
Posté par fatir Voir le message
Il a fallu que je batte le boss de fin une deuxième fois, avec la phase d'ascension qui va avec, parce que j'ai du retourner chercher les 3 derniers pourcents.
Noooooooooooooooooooooooon
grigri est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 05/03/2021, 00h27   #11765
VolKoF
Chairman homme de dossier
 
Avatar de VolKoF
 
Date d'inscription: février 2016
Localisation: dans les limbes
Messages: 5 320
Citation:
Posté par kurush75 Voir le message
Bakumatsu Rôman: Gekka no Kenshi (Neo.Geo) 28.02.21
L'histoire se déroule en plein Japon médiéval, en 1863, lors de l'ère Bakumatsu (entre l'ère Edo et l'ère Meiji). Le pays subit alors de profonds changements et s'occidentalise, avec une baisse de l'influence des samurai dans la société nippone et surtout l'ouverture des frontières, avec l'arrivée des marchands portugais, néerlandais, etc.
Le bakumatsu correspond à la fin de l'ère Edo.

Les Néerlandais avaient déjà un accès à l'île de Dejima (qu'on peut voir dans le stage de Charlotte et Tam Tam dans Samurai Shodown V). Les frontières n'avaient pas été complètement ouvertes, seulement quelques ports. Outre les Néerlandais, c'étaient les Américains, Britanniques et Français qui en avaient profité.
VolKoF est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 05/03/2021, 07h30   #11766
kurush75
 
Avatar de kurush75
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Paris
Messages: 1 707


Merci pour ces corrections et précisions !
kurush75 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 05/03/2021, 20h24   #11767
Shû Shirakawa
Illusive Man
 
Avatar de Shû Shirakawa
 
Date d'inscription: décembre 2003
Localisation: La Giars
Messages: 17 669
Mise à jour pour ces messieurs.
Shû Shirakawa est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/03/2021, 12h35   #11768
kurush75
 
Avatar de kurush75
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Paris
Messages: 1 707
Bloodstained: Curse of the Moon (Switch) 06.03.21

Fini une première fois en difficulté Vétéran puis une seconde (en difficulté Vétéran toujours) en mode Nightmare, histoire d'avoir vu 2 des 4 fins possibles.
Présenté à la base comme un jeu "bonus" réalisé sous la condition que Bloodstained: Ritual of the Night atteignait un certain palier sur Kickstarter, ce Curse of the Moon est en réalité un vrai jeu à part entière, pas dénué de qualités.
Iga (Koji Igarashi de son vrai nom) assume la filiation avec les Castlevania, puisque le titre "Curse of the Moon" est un mix de "Curseof Darkness" (sorti sur PS2/Xbox) et "Circle of the Moon" (sorti sur GBA). Niveau inspiration, on aura vu mieux !
Dès les premiers instants, Curse of the Moon vous fera irrémédiablement penser aux Castlevania sur 8 bits, notamment le 3ème opus sur NES (pour les persos interchangeables à tout moment) mais aussi le Chi no Rondo (le stage dans le bateau, l'espèce de sous-boss représenté par un tableau qui peut provoquer un one-shot, les desperate moves des boss), etc.
Graphiquement, on retrouve le pixel art et le grain propre aux productions NES. Il en va de même pour les compositions, très réussies pour la plupart, sans toutefois atteindre le niveau d'excellence de celles d'un Castlevania. Malgré tout, il y a un signe qui ne trompe pas, je me suis surpris à les fredonner à plusieurs reprises !
Le gameplay est à l'ancienne, bien rigide comme il faut, impossible de modifier sa trajectoire lors d'un saut par exemple. Les 4 persos ont tous leurs spécificités, que le level-design des stages exploite à merveille d'ailleurs. A noter que les stages présentent pas mal d'embranchements, la replay value est donc plutôtconséquente si vous voulez arpenter toutes les salles et voir les 4 fins différentes.
Mention spéciale pour les boss très réussis, ultra imposants et intéressants dans leurs patterns (à 1 ou 2 exceptions près peut-être). Les attaques kamikaze vous obligeront à rester vigilants jusqu'au dernier moment, surtout si votre barre de vie est faible.
Niveau difficulté, j'aurais aimé un peu plus de challenge (même en Vétéran), même si la difficulté monte d'un cran en nightmare. Apparemment le second opus est beaucoup plus corsé. Je l'ai préco en version physique sur LRG donc verdict d'ici quelques mois...
Un très bon jeu néo rétro assurément, que je place à peu près au même niveau qu'un Hollow Knight (peut-être un léger cran en dessous quand même en toute objectivité). J'ai commencé Ritual of the Night sur PS4 et pour le moment je n'accroche pas des masses. J'ai du mal avec le rendu graphique en 2.5D et on est à des années-lumière en termes de qualité d'un Symphony of the Night... Affaire à suivre...
kurush75 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/03/2021, 18h43   #11769
kurush75
 
Avatar de kurush75
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Paris
Messages: 1 707
Choujikuu Yousai Macross: Scrambled Valkyrie (SFC) 12.03.21

Exclu jap, ce shmup horizontal développé par Winky Soft est comme son nom l'indique tiré de la licence Macross.
Il propose de choisir parmi 3 persos aux armes très différentes. Une fois embarqué dans son mecha Valkyrie, par simple pression d'un bouton, on peut alterner entre 3 formes distinctes : le Fighter (une sorte d'avion, rapide mais assez faible niveau puissance), le Gerwalk (forme intermédiaire) et enfin le Battroid (un robot de combat, très lent mais aussi très puissant, à réserver contre les boss). Tout l'intérêtde Macross réside dans le fait de switcher entre les différentes formes en fonction de l'environnement et des situations.
Chaque forme est upgradable sur 3 niveaux (en récupérant les items P, pour "Power"). Lorsque vous êtes touché, vous redescendez d'un niveau de puissance et entamez votre barre de vie. Une fois la barre de vie vide, c'est le game over et vous devrez utiliser un continue pour reprendre au début du niveau.
Le gameplay est assez basique mais terriblement efficace : 1 bouton pour tirer, un bouton pour changer de forme. A noter également que l'on peut convertir un ennemi en allié, même si je n'ai pas trop utilisé cette feature lors de mes différents runs.
Techniquement, le titre est très propre sans éclater la rétine pour autant. Les sprites sont relativement petits (hormis quelques sous-boss les les boss) mais l'animation est sans faille et les ralentis quasi inexistants. Les stages (au nombre de 7) proposent des situations et des environnements variés : trous noirs dont le champ gravitationnel vous aspire, slalom dans des grottes souterraines, attaque d'une forteresse géante avec une vue imprenable sur Jupiter, chutes d'astéroïdes, attaque en rase-mottes d'une ville futuriste, environnements organiques avant l'affrontement final, etc. Franchement, la variété est de mise ! Juste un petit détail qui me chiffonne : la sur-représentation de la chanteuse Minmay dans les backgrounds à plusieurs reprises, ce qui a un peu tendance à casser l'immersion. Mais bon, rien de rédhibitoire !
Impossible de ne pas mentionner l'OST (très fidèle à l'anime), un pur régal !!!
Le titre propose un challenge assez relevé, du bon die & retry en somme. A noter que vers la fin du jeu, les patterns des boss se rapprochent de ceux d'un danmaku.
En conclusion, un excellent shmup qui mérite clairement de faire partie de votre ludothèque si vous collectionnez sur SFC et si vous êtes féru de shoot bien sûr. Il tient la dragée haute aux meilleurs représentants du genre sur la console de Nintendo (Axela, R-Type 3, Super Aleste, Area 88, etc). Un must-have !

Dernière modification par kurush75 13/03/2021 à 13h31.
kurush75 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/03/2021, 08h08   #11770
Adol
Fullsetteur
 
Date d'inscription: septembre 2002
Messages: 9 401
Perso j'adorais le thème du dernier stage en son temps

Adol est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/03/2021, 10h18   #11771
Shû Shirakawa
Illusive Man
 
Avatar de Shû Shirakawa
 
Date d'inscription: décembre 2003
Localisation: La Giars
Messages: 17 669
Mise à jour pour kurush.

Scrambled Valkyrie est un horizontal.
Mais tu fais bien d'en parler parce que je l'avais "one crédité", mais comme il n'apparait pas dans ma liste ici, c'est le signe que je dois m'en refaire une partie dès que possible.
Je jouais tout le temps avec Max personnellement.
Shû Shirakawa est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/03/2021, 13h31   #11772
kurush75
 
Avatar de kurush75
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Paris
Messages: 1 707
haha merci Shû ! C'est ça d'écrire une review un vendredi aprem au boulot, je ne suis pas concentré !
kurush75 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/03/2021, 18h29   #11773
nnnns
prince des ténèbres
 
Avatar de nnnns
 
Date d'inscription: décembre 2009
Localisation: somewhere in africa
Messages: 4 728
Citation:
Posté par kurush75 Voir le message


Merci pour ces corrections et précisions !
sur netflix tu as un docu sympa sur l'histoire médiévale jap pour le reste tu peux lire aussi
nnnns est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2021, 11h42   #11774
Shû Shirakawa
Illusive Man
 
Avatar de Shû Shirakawa
 
Date d'inscription: décembre 2003
Localisation: La Giars
Messages: 17 669
Mise à jour.

J'ai totalement fini Habroxia 2 sur PS4.
Bien meilleur que le premier, je pense que les développeurs sont sur la bonne voie, et comme la fin (car on a un semblant de scénario) le laisse présager, un troisième épisode est possible, je me dis qu'il pourra mériter le détour s'ils continuent ainsi.
Ici les niveaux sont disposés sur une carte (et non un bête écran de sélection), avec des indications précieuses comme le nombre de bosses et donc de sorties possibles ; en effet plusieurs niveaux proposent des routes cachées, qu'on trouvera en détruisant une partie de décor.
Le point crucial de gameplay, c'est qu'on peut orienter le tir principal dans toutes les directions via le stick droit, ce que je trouve toujours ultra pratique. Comme dans le premier on peut acheter des améliorations (puissance, cadence, barre de vie, etc.), ce qui lors du jeu normal n'est pas trop important mais qui, dans le new game + devient incontournable tant les ennemis sont boostés (agressivité et résistance). Les vétérans du genre n'auront pas trop de problème malgré tout pour traverser ce "second loop" hormis un ou deux bosses (le plus problématique étant en réalité celui qu'on doit détruire avant la sortie d'un couloir, sans quoi c'est le game over automatique).
Les armes secondaires ont été très étoffées, on a bien plus de choix, et elles aussi gagnent en puissance avec le temps. À noter qu'une jauge en haut de l'écran se remplit selon un certain rythme, et que si l'on lance l'attaque secondaire avec le bon timing, son efficacité sera augmentée (genre on lâche cinq missiles au lieu de trois, ou une grande vague protectrice en plus des trois petites).
Bref, bonne surprise que ce deuxième épisode, toujours vendu à un prix raisonnable.
Shû Shirakawa est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/03/2021, 21h13   #11775
Twilight_Guardian
Dressrosa Forever
 
Avatar de Twilight_Guardian
 
Date d'inscription: août 2010
Messages: 9 866
Pokémon Bouclier (Switch) 14.03.2021

Ce coup-ci c'est l'Angleterre qui a été choisie pour représenter la région de Galar. On retrouve du coup des références à la période punk, au foot, à la royauté....

Le jeu tire merveilleusement bien parti des capacités de la Switch, il présente un monde coloré et donne à première vue l'idée d'être dans un open world.
Ce n'en est rien, le parcours est balisé par les traditionnelles "routes" mais il existe quand même une grande zone appelée "terres sauvages" au centre de la map qui propose des pokemon puissants à attraper et qui pour le coup est en mode ouvert. On sent que la franchise essaye de se renouveler c'est un bon point.

Les pokémon sont de nouveau visibles comme cela avait été initié sur let's go pikachu / eevee mais ici c'est plus poussé, les pokémon se cachent dans les hautes herbes et viennent parfois carrément vous attaquer.
Exit donc le coté chiant Random des combats.

Pour l'histoire la particularité de cette région de Galar est d'avoir des sources d'énergies Gigamax dans les stades qui donne la possibilité de rendre nos pokémon aussi grand qu'un Godzilla. C'est d'ailleurs pour cela que contrairement aux arènes classiques on est dans des stades à ciel ouvert.
Beaucoup de supporters, musiques rock / électro mettent l'ambiance pour des combats contre les champions qui mettent le feu!

Après cela reste assez répétitif à base de combats contre tous les dresseurs que l'on croise. Mais bon quand on aime l'univers c'est du tout bon.
Le niveau de difficulté n'est pas tres élevé et on s en sort plutôt bien si on connaît quelques affinités de type. Pour aider le jeu indique si les attaques de notre pokemon sont efficaces face à l adversaire. Avant il fallait tout connaître sur le bout des doigts!
La gestion des pokecoins pour l achat d objet reste important.

J'ai découvert pokémon avec ma fille ainée et évidemment j'ai un regard adulte sur l'univers qui est très enfantin mais parfois c'est bien de pas se prendre au sérieux et de faire des jeux pas prise de tête, et aussi et surtout partager avec ses gamins qui eux sont juste à fond

Pour un enfant en plein dans le trip Pokémon mais wow !!! cela doit être juste FA-BU-LEUX !!!
On peut y passer sa vie à entrainer ses Pokémon, jouer avec eux, faire des échanges.... je ne l'ai fait qu'en solo et me suis borné à faire l'histoire et le pokédex mais y a moyen de le faire beaucoup beaucoup plus en profondeur et je parle même pas du mode online. Les possibilités sont légions.

J'en suis quasi à 50h sans avoir fini le podédex (400 entrées). Je pense qu'en rushant l'histoire ça doit tenir en 15-20h

Je le conseille vivement si vous avez des jeunes autours de vous, c'est une réussite !!

Mefff si tu me lis ...fonce !

Dernière modification par Twilight_Guardian 15/03/2021 à 22h19.
Twilight_Guardian est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 00h45.


Édité par : vBulletin® version 3.6.8
Copyright ©2000 - 2022, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
Neo-Geo Fans !