Neo-Geo Fans  
Précédent   Neo-Geo Fans > LE SITE > .: DOSSIERS
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 28/07/2010, 12h19   #1
Neogeofans
[Simple Membre]
 
Avatar de Neogeofans
 
Date d'inscription: avril 2002
Messages: 3 449
[DIVERS] Le Hacking sur Neo-Geo



Le Hacking sur Neo•Geo



Do what you want 'cause a pirate is free, you are a pirate !

Voici un petit sujet sur ce phénomène qui enfle à travers l'univers de la Neo·Geo et plus particulièrement dans celui du Multi Video System. En effet, depuis quelques années déjà, nos amis de Hong-Kong ont eu la bonne, ou mauvaise, idée (nous le verrons plus bas) de modifier "informatiquement" certains jeux courants ou même rassembler les hits de notre enfance sur une seule et unique cartouche.

Oui, vous avez bien lu, 108 titres MVS dans une cartouche. Mais alors, autant revendre toute sa collection et filer acheter un exemplaire de ce "hack"! Ce qui suivra va vous permettre de mieux cerner les différentes chimères que l'on peut trouver sur le marché, ainsi que l'intérêt qu'elles peuvent avoir.

Dis Papa, ça consiste en quoi un Hack ?

Il existe trois « niveaux » de hacking sur MVS:

Le soft hacking : Cela consiste en une légère modification du jeu. En effet, à l'aide d'une reprogrammation d'eeproms, quelques ajouts seront effectués, comme la possibilité de jouer avec les « boss » ou d’avoir automatiquement tous les persos cachés directement sans devoir les débloquer (SNK Vs Capcom Chaos + par exemple). On peut aussi agir sur les barres de max en les remplissant d’un coup, par simple pression de A+B+C (KOF 96). Bref, des petits plus, finalement bien inutiles pour la plupart, si l’on tient compte du fait que l’Unibios de Razoola prend déjà tous ces bonus en compte. À noter qu'on retrouve parfois ce procédé sur les conversions AES.

Le hard hacking : À ce niveau, le jeu devient totalement inédit, car totalement hybride. C’est un jeu créé de toutes pièces avec d’autres séries, voire même d’autres jeux qui n’ont rien à voir avec le catalogue SNK. On arrive dans un cocktail qui tient parfois (souvent) du n’importe quoi. Les écrans-titres et les rosters sont fréquemment faits maison et illisibles. Les listes de sélection des persos comportent parfois plus de 50 combattants représentés par des icônes minuscules. Au niveau du jeu proprement dit, les persos ont subi de sacrées retouches génétiques, changeant de couleur de peau, cheveux ou dans leurs techniques de combats. Il existe aussi la possibilité, inutile, de les transformer en versions plus petites ou de changer de perso en pleine action. Il y a même certains adversaires "exotiques" qui s’invitent. On a ainsi la possibilité de jouer avec Shang Tsung, issu de Mortal Kombat (si, si), ou alors un boss, sorti tout droit de l'imagination des pirates, qui ressemble, au choix, au Soleil ou à une grosse pizza. Ce qui est souvent frappant avec ce genre de hacks, ce sont les décors. Comme je l’ai dit auparavant, on retrouve absolument de tout. Il n’est donc par rare de jouer avec Rugal dans un décor de Street Fighter Zero, Last Blade ou même le stage de Red Arremer de SVC Chaos !!! D’autres « décors » bénéficient de modifications, comme par exemple une Mai Shiranui dénudée qui peut aussi être jouable dans une tenue indécente dans d'autres hacks. Parmi les hacks les plus courants mis en vente on retrouve les suivants :
  • The KOF 10th Anniversary All Team Battle ++ (udate des 66 personnages & possibilité de changer leur taille)
  • The KOF 10th Anniversary All Team Battle + (66 personnages & possibilité de changer leur taille)
  • The KOF 10th Anniversary All Team Battle (60 personnages)
  • Crouching Tiger Hidden Dragon
  • Crouching Tiger Hidden Dragon 2003 Super Plus (possibilité de changer la taille)
  • KOF 2001 +
  • KOF 2001 ++
  • KOF 2002 +
  • KOF 2002 ++ (possibilité de changer la taille)
  • KOF 2003 + (5 boss en plus)
  • KOF 2003 Hero 2004 (5 boss en plus)
  • KOF 2003 Hero 2004 Special (5 boss en plus & possibilité de changer la taille)
  • KOF 2004 Special Edition (comme le "2004 Special" + des stages avec des personnages qui se dénudent)
  • KOF 2004 Special Edition Plus (possibilité de changer la taille)
  • KOF 97 + (5 boss en plus)
  • Metal Slug 4 +
  • Metal Slug 5 +
  • Metal Slug 6 (hack de Metal Slug 3, mais rien à voir avec la version Atomiswave)
  • Samurai Shodown V + (possibilité de changer de personnages en cours de jeu & stages différents)
  • SNK VS CAPCOM SVC CHAOS (39 personnages pré-dispo)
  • SNK VS CAPCOM SVC CHAOS + (41 personnages pré-dispo)
  • SNK VS CAPCOM SVC CHAOS ++ (41 personnages pré-dispo & possibilité de changer la taille)
Et bien d'autres encore ....



J'veux qu'on parle de moi, Que les filles soient nues, Qu'elles se jettent sur moi

Le hacking du software + hardware : Autre étape encore plus violente du piratage. Outre la modification du jeu, c'est la cartouche MVS qui va physiquement changer. On la retrouvera capable d'emmagasiner plusieurs jeux, entre 9 et 150 (!) à ce jour, originaux ou non. Elle peut même être affublée d'un bouton select fait maison et d'une série de dip switches. En outre, les PCBs n'ont plus rien à voir avec celles des classiques MVS comme on peut le voir dans cette autopsie :


À ce sujet, je vous recommande ce petit site qui référence quelques PCBs de hacks, mais aussi bootlegs et originaux à comparer.

Et pendant qu'on est dans les Maskroms, voici un petit rappel pour aider à déchiffrer les inscriptions qui y figurent :


Il existe donc aussi des hacks avec un bouton pour sélectionner le jeu désiré dans la liste à l'écran. On observe la belle coque jaune avec son sticker référençant les jeux :


Autre présentation d'une cartouche avec un système de dip switches pour régler la difficulté du jeu. Le tout est fourni avec un flyer et une dip sheet :



Et mon Hack? C'est du boudin?

Donc maintenant nous savons à quoi ressemble, physiquement, un hack. Mais au final, en terme de jouabilité ou d'éléments apportés en plus au jeu, c'est bien? Qu'est-ce que ça vaut en clair ?

Pour répondre à ces questions, je vous propose un petit test du King of Fighters 2005 Unique II. Attachez vos ceintures, c'est partiiiiiiiiiiii!



Test de The King Of Fighters 2005 Unique II


La cassette MVS de frappe

Rien d'extraordinaire, la bonne cartouche en plastique transparent, un peu plus "épaisse" que les originales. L'habitué du MVS la classera rapidement dans la catégorie bootleg ou hack. Le sticker est de bonne facture.


La présentation générale

Bon, autant dire que l'intro est longue (cmb) et ennuyeuse. Simple présentation de quelques protagonistes sans fil rouge ou effets artistiques. Le tout se termine avec une repompe du site KOF 10th anniversary avec un gros "UNIQUE" rouge dessus (qui est d'ailleurs présent durant toute l'intro).



Admirez le bordel de texte sur l'écran titre ^^


Une seule "bonne" surprise, la musique qui est une sorte de remix pas trop mal du KOF 2002. Cependant on reste encore loin des mises en bouche de KOF 95 ou 98. Lorsque l'on arrive sur le choix des personnages, on est surpris en bien par le nombre de combattants à disposition. Puis vient la désillusion car beaucoup sont en double ou ne sont que des versions EX ou Orochi au choix. Autre petite particularité que j'ai constatée par hasard, c'est la délimitation de ce roster. En effet, lors d'un test avec mon supergun sur une TV standard, j'ai remarqué que le tableau de sélection des personnages dépassait des bords de l'écran rendant difficile le choix des combattants dans la marge. Sur la borne il est heureusement possible d'étirer/rétrécir l'image.



ARRRRGH! Mes yeux, mes yeux!

Bon, première chose, lorsqu'on découvre le jeu dans le choix de ses couleurs, on a automatiquement ce réflexe :


My God, mais c'est horrible !!!

Eh oui! C'est moche, à la limite du supportable, dans certains cas. On a droit à des personnages dans des déclinaisons couleurs plutôt froides défilant dans des stages mono-chromiques avec une variation de tons. Cela veut dire que l'on peut passer d'un round du stage "Egypte" normal à une version complètement bleue. Autant dire que si la volonté était de retranscrire un effet de soirée, c'est totalement raté. Je ne vous parlerai même pas des stages entièrement en rouge qui vont vous faire exploser les globes oculaires.

On se balade à travers les univers de Garou : Mark of the Wolves, King of Fighters 99, King of Figthers 2000, Last Blade, Snk Vs Capcom Chaos, etc., sans retrouver la beauté qu'ils pouvaient illustrer dans leur versions originales. Dommage. Il aurait été si simple de les laisser dans leurs couleurs primitives.

Pour ce qui est de la présentation des données du match, on se rapproche du KOF 2002; c'est un peu normal: c'est le moteur de ce jeu qui a servi à réaliser ce hack. On note quand même quelques variations dans les barres de desperation moves (DM) qui ressemblent plus à celles de KOF 2000. À nouveau la "magie" des couleurs opère et on a droit un magnifique "Win counter" violet sur rouge qui donne un effet de dédoublement ou défaut de convergence, au choix. Bref, il faudra parfois plisser les yeux pour lire (ou même jouer) tellement certains éléments se confondent avec les décors.




Remerciez-moi, je vous ai mis les stages dans leurs versions qui piquaient le moins les yeux !
Si j'avais été méchant, je vous aurais mis des captures comme ci-dessous (oui, oui, c'est un stage rouge^^) :


Autre petit ajout "inédit": un effet visuel lorsqu'on arrive à placer une DM (et pas une super DM) à son opposant. On a alors une animation façon "explosion de bouillie de pixels" à la place du stage, pour essayer de retranscrire un effet dynamique. Pour vous donner une idée, c'est un peu comme dans un Street Fighter Zero sur un finish ... mais en moins bien. J'ai même remarqué une sorte de lag à quelques reprises sur cet effet; l'animation se termine mais le stage ne revient pas tout de suite. À la place on a un fond noir entre 1 à 2 secondes. Pathétique.

Et l'imposture continue !

Bon certains d'entre vous vont dire "oui mais bon, l'esthétique c'est aussi subjectif". Ok, alors enfonçons encore un peu plus le clou avec le gameplay.

Autant dire que là aussi c'est horrible. Tout d'abord la liste des coups a été complétement modifiée. Ainsi certaines attaques qui se faisaient via un
doivent désormais se réaliser avec un . Alors imaginez retrouver les bonnes manipulations sans move lists officielles. De plus, j'ai remarqué que certaines actions n'ont plus les mêmes distances ou impacts. Pire encore, quelques attaques ont été modifiées dans leurs frames et se terminent par une animation supplémentaire. Ces dernières ressemblent plus à du bricolage qu'à de l'innovation. Tout ça pour dire qu'il m'est arrivé plusieurs fois d'obtenir une "infinity avec deux coups à répétition". "Craqué" et "abusé" seront les maître-mots qui ressortiront lors d'une partie.

On parle des bugs ? Là aussi, King of Fighters 2005 Unique II nous gâte. Outre les personnages qui se bloquent sans raison après avoir reçu un coup, on a droit aussi, parfois, à des téléportations. Même en voulant faire exprès, c'est pas possible.

Lors des combats, on peut changer de taille. Une fonction dispensable et qui aura vite fait d'énerver avec des impacts de frames non respectés (coupant ainsi l'action) ou des projectiles passant au-dessus de l'adversaire.

Que du mauvais en somme.

Don't play it, just trash it !

Voici la triste conclusion qu'on peut faire de ce jeu. Un King of Fighters qui ressemble à un grand melting pot qui, au final, déstabilise le fan et n'apporte rien au gameplay. Une cartouche qu'on sortira trois minutes lors d'un cross pour rigoler (ou pleurer) avec les copains, avant de revenir aux originaux qui ont déjà fait leurs preuves.


Les hacks, c'est le mal alors?

Simplement réussir à digérer les bugs de certaines roms, comme le son parasité, les ralentissements, les coquilles graphiques, un gameplay minable, etc., c'est faire un pas en arrière vers le déni de l'exigence d'une qualité et choisir de se perdre dans les détours d'un virage raté pour le plaisir du jeu.

En ce qui concerne les "Multigames" il faut savoir que ceux-ci ne peuvent être appréciés que par le profane. Une constatation qui peut se faire allègrement, en consultant les petites annonces ou les forums. Ceux qui ont goûté au nectar divin de SNK ne pourront digérer cette piquette. Notez aussi que dans un Multigames, par exemple 150 in 1, vous avez au moins 40 versions de King of Fighters (presque 30% du contenu de la cartouche). Les autres jeux sont aussi parfois en double ou en triple version "+". Une remarque aussi sur le temps de lancement de certains Multigames, bien qu'il ait eu des "progrès", qui peut atteindre 30 secondes par jeu !!!

Dernière réflexion sur ce type de cartouches qui, à mon avis, est le plus important : "Trop de jeux, tue le jeu". À méditer.

! Important !

Si la vente, à but lucratif, de hacks Made in China sur Neogeofans.com est tolérée, elle n'en est pas moins très mal vue.

! Important !



Remerciements aux VIP qui ont participé à la correction de ce dossier et à Gametronik pour les captures d'écrans sur demande.

Auteur : Kretinou
Mise en page : Kretinou
Neogeofans est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 19h59.


Édité par : vBulletin® version 3.6.8
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
Neo-Geo Fans !