Neo-Geo Fans

Neo-Geo Fans (http://www.neogeofans.com/leforum/index.php)
-   .: AUTRES JEUX VIDEO (http://www.neogeofans.com/leforum/forumdisplay.php?f=9)
-   -   Topic des casual-chics : nous allons acheter la NX (Nintendo Switch) (http://www.neogeofans.com/leforum/showthread.php?t=48863)

Le Sage 08/08/2016 02h49

Citation:

Posté par Mefffisto (Message 1204420)
Et quand tu vois les jeux dispos sur le store, ou sur Vita, tu te rends compte que tu n'as pas besoin d'une grande quantité d'espace de stockage finalement ;)

Ben j'espère clairement que ce ne sera pas la nouvelle tendance. Sans quoi on pourra dire au revoir aux gros jeux ambitieux et à monde ouverts...

nogo 08/08/2016 05h15

Citation:

Posté par Mefffisto (Message 1204420)
Ou alors, Nintendo n'aura plus à s'en soucier, car ne sera plus fabriquant de machines, tout comme SEGA

Oui on pourrait arriver à le croire. Mais en ont ils le pouvoir ?

Et Sega a carrément perdu de sa superbe après en être sorti.


(un rapprochement des constructeurs, je n'avais pas pensé à ça.. ça pourrait nous paraitre étrange mais pourquoi pas.. MS utilise bien déjà le BD dans sa propre machine :o)




Chapp: Tu as raison car si on va par là; avant il y avait les gamers et les hardcore gamers, puis donc tous les autres... Comme je suppose que le gamer n’est pas un casual, ça laisse entendre que c’est parmi “tous les autres” que le casual se trouve ? Le casual serait donc un non joueur, qui parfois le devient, ça en s’en cognant et en n’ayant aucune préférence pour telle ou telle machine... Il picore et oublie !

Et là c’est horrible, parce que je me rends compte que j’ai gardé le comportement d’un hardcore gamer, pour ce qui est de ma frénésie d’achat, mais que je suis un casual, pour ce qui est de profiter et de jouer à mes acquisitions. Alors comme je ne suis pas un casual, parce que le casual doit donc très peu acheter et comme je ne suis pas non plus un hardcore gamer, parce que celui ci doit lui finir ses jeux, je fais donc partie d’une catégorie à part... Parce qu’en plus et contrairement à ce dernier, ne finissant plus mes jeux, je les garde tous, au cas où... Et même les merdouilles :D

Neox 08/08/2016 08h31

Citation:

Posté par Chapp (Message 1204406)
@ nogo:

Casuals est un terme qui rassure les hardcore gamers. ;)



Hardcore gamers c'est les joueurs de Call of Duty et Fifa, non?

Chapp 08/08/2016 08h33

@ nogo:

(hanhanhan

C'est schizophrénique, isn't it? ;)

Au risque de te choquer, ces termes ne désignent rien, pas même une tendance du marché. ;)

TamTam13 08/08/2016 10h43

Citation:

Posté par nogo (Message 1204440)
Oui on pourrait arriver à le croire. Mais en ont ils le pouvoir ?

Et Sega a carrément perdu de sa superbe après en être sorti.


(un rapprochement des constructeurs, je n'avais pas pensé à ça.. ça pourrait nous paraitre étrange mais pourquoi pas.. MS utilise bien déjà le BD dans sa propre machine :o)

Mouais mais Sega était tellement dans la panade que soit les studios ont été "démantelés" au fil des coupes budgétaires pour tenter de maintenir le navire à flot, soit les rats avaient quitté le navire, vidant la boite de sa substance.
Nintendo n'en arrivera certainement jamais à ce point là puisqu'ils sont finalement toujours en bonne santé financière. Ils pourront donc garder leurs équipes et leur savoir faire. Ce serait donc assez différent du cas Sega.

Pour ce qui est de l'uniformisation des plateformes, on a bien vite oublié Gaikai depuis que Sony l'a payé une blinde. J'ai même oublié le nom du service américain qui proposait substantiellement la même chose.
La vraie convergence viendra de là : pas de console à proprement parler mais des serveurs et giga-consoles éloignés qui s'occuperont du calcul avant de te rebalancer ça sur ta TV moyennant un abonnement mensuel au service Sony, Nintendo, Microsoft, etc.
Une bonne manière de tous se faire enfler, de ne plus avoir de support physique, de ne plus posséder tes jeux dès que tu n'es plus abonné, etc.
Et là, Nintendo serait dans une position de force de dingue puisqu'ils savent "subsister" avec leurs seules licences ; ce qui semblerait donner un avantage certain à leur service d'abonnement sur ceux de la concurrence.
RDV quand la fibre équipera la majorité des foyers.

anzymus 08/08/2016 14h22

Citation:

Posté par TamTam13 (Message 1204443)

Pour ce qui est de l'uniformisation des plateformes, on a bien vite oublié Gaikai depuis que Sony l'a payé une blinde. J'ai même oublié le nom du service américain qui proposait substantiellement la même chose.

OnLive ?

VolKoF 08/08/2016 23h59

Citation:

Posté par nogo (Message 1204403)
Pour ce qui est des casuals, ils vont ils viennent non ?

Le terme casual me fait penser à cette mode à l’époque de la PlayStation où certains adultes s’affichaient clairement possesseurs d’une console de Sony, suivant en France toute une flopée de chanteurs ou vedettes de la télévision.

L’année suivant la sortie de la machine, on trouvait dans la ludothèque Ridge Racer, Air Combat, Wipeout ou Tekken. Des jeux dont la 3D écrasait de réalisme les pauvres 8-bits et 16-bits qu’on reléguait aux enfants. L’ambiance offerte était loin de Mario ou Sonic.
Avant le phénomène de la Play, les adultes avaient plutôt honte de dire jouer à la console, ils disaient jouer avec leurs enfants ou que c’étaient davantage les enfants qui en profitaient.

Ces mêmes adultes avaient acheté Tomb Raider II parce Lara Croft était devenu une icône de la pop culture. Ils l’ont bien reluqué sous tous les angles et fantasmé au son sa voix française... avant de laisser tomber le jeu en raison de sa difficulté !
La PS avait là réussi à s'étendre à un public casual, non ?
(et sans même cibler ce public précis d'ailleurs)

grigri 09/08/2016 00h05

Pour moi, le terme casual est vraiment apparu avec le Wii et les jeux de merde sur portables.
J'aurais pas dit ça de l'époque de la première PlayStation.

VolKoF 09/08/2016 00h16

Je suis assez d'accord sur le moment d'apparition du terme.
Cependant je pense que le comportement casual est apparu un peu avant.
Il y avait aussi les Dr. Kawashima et cie sur NDS.

grigri 09/08/2016 00h18

Exact. Bon candidat ça aussi. :)

koalabear 09/08/2016 01h25

Citation:

Posté par grigri (Message 1204489)
Pour moi, le terme casual est vraiment apparu avec le Wii...

Effectivement, ainsi qu'une nette augmentation des cas de taenia dans les cercles familiaux. :b:

Hebergeur d'image

(gris)

KaspeR 09/08/2016 02h58

Oui enfin casual c'était d'abord un terme pour insulter les gens, genre les mecs qui trouvaient normal que seuls les chomeurs pouvaient avoir un certain grade dans Wow.
Oui c'était pour rassurer les hardcore, eux c'étaient des joueurs, et les autres sont des merdes..
Forcément quand la Wii est arrivée, direct les acheteurs de Wii ont été classés case casual.

Chacun joue à ce qu'il veut et selon le temps que la vie lui laisse, bien sûr avec une famille on a moins de temps.
Perso je m'en fous, l'important c'est qu'on nous fasse plus chier parce qu'on joue.

nogo 09/08/2016 05h52

Citation:

Posté par TamTam13 (Message 1204443)
La vraie convergence viendra de là : pas de console à proprement parler mais des serveurs et giga-consoles éloignés qui s'occuperont du calcul avant de te rebalancer ça sur ta TV moyennant un abonnement mensuel au service Sony, Nintendo, Microsoft, etc.
Une bonne manière de tous se faire enfler, de ne plus avoir de support physique, de ne plus posséder tes jeux dès que tu n'es plus abonné, etc.
Et là, Nintendo serait dans une position de force de dingue puisqu'ils savent "subsister" avec leurs seules licences ; ce qui semblerait donner un avantage certain à leur service d'abonnement sur ceux de la concurrence.
RDV quand la fibre équipera la majorité des foyers.

Effectivement ! Pourtant j’ai du mal à l’envisager (peut être parce que j’essaie de m’autopersuader que ça n’arrivera pas^^). Mais en arriver là pour un constructeur, ce serait comme se tirer une balle dans le pied (même si ça fonctionnera forcément). Parce qu’ensuite, n’importe qui pourrait arriver à ouvrir ce type de plateformes non physiques (les studios eux mêmes pourraient le faire pour leurs jeux). Alors que construire une machine n’est pas à la portée de tout le monde et permet de conserver tout de même une sorte de monopole.

Enfin cela voudrait dire que la grande majorité des gens sont connectés à du très haut débit, puis que tout ce petit monde renonce à cette idée de possession, à laquelle on s’est tous sacrément attachée ? Parce que ça aussi c’est un point qu’il ne faut pas négliger... Pouvoir avoir à soi le jeu acheté avec ses deniers et ne pas être dépendant d’un marchand. Bref, c’est un grand pas à franchir, pour nous clients, comme pour eux ! Donc si ça doit se faire, ça s’étalera sûrement dans le temps et on ne devrait même pas le sentir passer (fatigue)

Mais c’est flippant d’imaginer en arriver un jour à ça... Car aussi ça pourrait être fait avec la musique et le ciné !




VolKof: Casual à l’époque de la Play, je sais pas... Car un gars qui acquière une console, ou il y revient constamment, ou il la lâche pour de bon, et dans ce dernier cas, il n’est plus un joueur. À contrario, même avec des jeux pourris (ou qui ne semblent ne pas faire partie des différents genres que l’on connait), on peut être gros consommateur... Enfin comme le disent Chapp et Kasper, à part rassurer les hardcore gamers, ça ne veut pas dire grand chose. Mais c'est le principe des étiquettes, c’est généralement toujours très vague.

ANgI- 09/08/2016 13h35

Citation:

Posté par KaspeR (Message 1204510)
Oui enfin casual c'était d'abord un terme pour insulter les gens[...]
Oui c'était pour rassurer les hardcore, eux c'étaient des joueurs, et les autres sont des merdes..
Forcément quand la Wii est arrivée, direct les acheteurs de Wii ont été classés case casual.

Amen.
A mon sens, le terme casual est surtout là pour créer des castes. En particulier pour :
  • Les gamers historiques des 80s/90s où les jeux vidéo étaient encore perçus comme quelque chose d'alternatif, et quelque part leur appartenaient (bref, des vieux cons),
  • Les mecs qui dorment sur leurs jeux pour avoir un skill maximal, mais toujours en quête de reconnaissance dans une société où le dosage d'un jeu vidéo n'est pas (et je l'espère ne sera jamais) reconnu comme autre chose que du loisir,
Tout deux frustrés de notre époque où le jeu s'est banalisé/démocratisé, et donc obligés de rassurer leur ego et leur expertise face aux "casuals".

J'ai rien vérifié mais en ce sens, associer ce terme à l'arrivée de la Playstation ne me semble dénué de sens.

Cette approche snobiste, élitiste et surtout trop sérieuse du jeu vidéo me débecte autant qu'elle m'inspire la pitié.

Personnellement, je suis ravi de pouvoir partager ce média dédiabolisé avec le plus grand nombre, sous de multiples formes, où chacun peut y trouver son compte.
Et oui, Nintendo contribue à cette situation. Tant mieux.

De toute façon, personne ne vous oblige à acheter.
De mon côté, imaginer un monde uniquement XBO vs PS4 rempli de Call Of, de Fifa et de Uncharted, au secours.

grigri 09/08/2016 13h42

Je suis pas trop d'accord. Je trouve que le terme représente bien un certain gameplay tout moisi qui est la négation du JV.


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 19h55.

Édité par : vBulletin® version 3.6.8
Copyright ©2000 - 2022, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
Neo-Geo Fans !