Neo-Geo Fans  
Précédent   Neo-Geo Fans > LE FORUM > .: AUTRES JEUX VIDEO
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 08/01/2022, 18h50   #12286
msx33
 
Avatar de msx33
 
Date d'inscription: juillet 2014
Messages: 1 289
Ok c’était la version US plus dur avec un seul point de vie. Je comprends mieux.
2 chemins dans ces conditions c’est déjà pas mal !

Dernière modification par msx33 09/01/2022 à 12h38.
msx33 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 09/01/2022, 05h22   #12287
Raphoon
Orange Team Member
 
Avatar de Raphoon
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Pas loin d'un stick.
Messages: 11 709
Citation:
Posté par Amano J Voir le message
Il n'est pas très long en plus
Fait ce soir, il est vraiment excellent, bien animé et artistiquement top. Une sorte de Hotline Miami avec un samurai. Je me suis bien arraché les cheveux lors de certains passages. La dernière forme du psy est ouf, j'ai bien kiffé la réf. Vivement la suite.

J'ai aussi fini Steel Assault, il est très sympa, mais un peu trop court à mon goût.
J'aurais aussi aimé qu'ils approfondissent un peu plus le gameplay pour que le héros soit plus mobile. En dehors du fouet et de la tyrolienne il a pas grand chose et sa glissade est hyper courte. J'aurais bien vu une petite charge ou un double saut plus prononcé.
Aussi, j'ai eu quelques bugs, genre le boss qui s'envole vers l'infini et au-delà ou un autre qui se coince dans un mur... tout comme moi : à un moment, j'ai cru trouver un passage secret, mais non, j'avais juste traversé le mur et m'y étais retrouvé bloqué. Obligé de recommencer le stage.
Raphoon est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 09/01/2022, 08h20   #12288
Amano J
The Messenger
 
Avatar de Amano J
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Spira
Messages: 13 080
Tu l'as fait sur Steam ? Je n'ai eu aucun bug de mon côté.

Edit : ton message concernant Katana Zero m'a mis la puce à l'oreille sur le fait que j'aurais raté un truc vis à vis du psy, et en effet je n'avais pas eu le vrai boss de fin à ma première partie. Je me suis donc replongé dans le jeu pour le débloquer, et j'ai enfin eu la référence à Akira dont me parlais LCS

Dernière modification par Amano J 09/01/2022 à 11h26.
Amano J est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 09/01/2022, 12h47   #12289
kurush75
 
Avatar de kurush75
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Paris
Messages: 1 707
Guardic Gaiden (FC) 09.01.22

Pseudo-suite de Guardic sur MSX (sorti en 1986), GuardicGaiden (ou The Guardian Legend dans nos contrées) sort au Japon en février 1988 et en avril 1989 aux US.Comme toujours ou presque à cette époque avec les jeux sur la console de Nintendo, l'Europe est délaissée puisque le titre ne verra le jour sur le Vieux Continent (dans certainspays seulement) qu'en décembre 1990... Dirigé par Masamitsu Niitani et programmépar Jemini Jirono, c'est le studio Compile qui est responsable du développement, Irem se cantonnant à la production.

Vous incarnez une femme humanoïde gardienne de notre chère Planète Bleue qui a la capacité de se transformer en vaisseau (!!!). Votre but est d'infiltrer Naju, une espèce d'exoplanète que des extra-terrestres ont envoyése précipiter vers la Terre. Une fois à l'intérieur de Naju, vous devez donc activer dix dispositifs de sécurité afin d'initialiser le mécanisme d'autodestruction de ce gigantesque complexe et de détruire le monde extraterrestre avant qu'il n'atteigne la Terre.

Grosse spécificité de ce titre,il propose un gameplay hybride, totalement original. En effet vous allez alterner des phases d'action-exploration-RPG en vue de dessus façon Zelda, avec d'autres phases de shmup vertical. L'idée de génie de GuardicGaiden, c'est que les armes secondaires que vous récupérez au gré de vos pérégrinations dans la phase action-exploration peuvent également être utilisées lors des sessions de shoot !!!

Les armes justement (upgradables sur 3 niveaux de puissance) s'avèrent particulièrement abondantes puisqu'on en dénombre une grosse dizaine : épée laser frontale, épées laser latérales, grenades, boules enflammées, tirs laser, sorte d'ondes, bouclier protecteur, etc. Si vous pouvez vous contenter de l'arme principale (et éventuellement de l'épée laser) dans la phase exploration, récupérer les autres armes ne sera pas du luxe pour les phases shmup ! Le jeu vous pousse donc à fouiller la map de fond en comble (il y a pas mal de backtracking également), pour augmenter votre barre de vie, vos chips (qui font office de munitions pour les armes secondaires, mais qui remplissent aussi votre jauge de santé), glaner ici et là des bonus pour renforcer votre attaque ou alors votre défense, etc. Pour une revue complète des armes et des items, je vous renvoie vers ces excellents liens :

Armes
https://strategywiki.org/wiki/The_Gu...Legend/Weapons
Items
https://strategywiki.org/wiki/The_Guardian_Legend/Items
Lien général : https://strategywiki.org/wiki/The_Guardian_Legend

Sur le plan technique, pas grand chose à reprocher à Guardic Gaiden, hormis peut-être quelques scintillements. La réalisation est globalementde haute volée, avec une vitesse de défilement du scrolling particulièrement impressionnante lors des phases de shmup. Ces dernières sont un poil répétitives mais elles tiennent la dragée haute aux meilleurs shmups de l'époque (Crisis Force et Recca ne sortiront respectivement qu'en 1991 et 1992). Les environnements sont assez dépouillés, avec une couleur dominante différente pour chaque monde (rouge pour le stage organique par exemple). Le premier niveau avec son sol vert consiste en un hub central à partir duquel vous débloquerez l'accès à l'ensemble des stages. On tâtonne un peu au début, perdu dans ce gigantesque labyrinthe... Pensez donc à utiliser la map à l'aide du bouton Select afin de vous repérer plus facilement ! La connaissance du japonais constituera clairement un gros plus, puisque des indices vous seront donnés pour ouvrir les corridors, qui donnent accès aux phases de shump.Par exemple, il vous faudra dégainer votre épée laser pour ouvrir telle porte, ou bien ne porter que l'arme principale de base pour en ouvrir une autre, etc.

Les musiques, quoique peu nombreuses, sont dynamiques et très entêtantes. Les bruitages répétitifs et assez stridentspourront éventuellement vous agacer, mais gardez en tête que le jeu date de 1988...

Côté durée de vie, c'est vraiment du tout bon ! Il vous faudra bien 5-6 heures au bas mot pour le terminer une première fois. Pour quelqu'un qui l'a déjà poncé et qui le connaîtparfaitement, une run complète en ligne droite prendra autour de 2 à 3 heures environ. La difficulté est plutôt bien équilibrée (comptez malgré tout quelques morts probables), le jeu étant particulièrement généreux en items pour refaire le plein de vie et de chips. Si vous butez contre un boss, c'est probablement qu'il vous manque une arme ou un item important. Pensez lors des phases d'exploration-action à nettoyer totalement la map et à détruire les espèces de sous-boss.En général, ils laisseront derrière eux des items et bonus qui vous faciliteront grandement la tâche !!! Le système de passwords est un peu lourd et mal fichu, puisqu'il vous faudra rentrer pas moins de 16 hiragana à chaque fois (cf photo) ! J'ai donc préféré laisser la console allumée toute la nuit (commencé hier soir jusqu'à pratiquement 2 heures du mat', terminé en milieu de matinée)...

En définitive, GuardicGaiden est une véritable perle, faisant probablement partie des tous meilleurs jeux disponibles sur FC/NES, rien que ça ! Quand on le resitue dans le contexte historique, par son double gameplay, sa technique irréprochable et sa durée de vie conséquente (et une belle replay value qui plus est), il s'agit même d'un tour de force selon moi. Pour la version Famicom (avec son magnifique artwork, infiniment plus belle que les versions US et PAL, sanscompter le superbe poster en tissu), le jeu reste malgré tout encore abordable puisqu'il vous faudra débourser autour de 100-150€ pour un exemplaire en TBE. Au risque de me répéter, un indispensable de la ludothèque Famicom !

Note : 17.5/20











kurush75 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 09/01/2022, 12h57   #12290
msx33
 
Avatar de msx33
 
Date d'inscription: juillet 2014
Messages: 1 289
Un des meilleurs jeux de la machine encore trop méconnu !

D’accord avec ton test. C’est un véritable tour de force d’avoir programmé tout ça avec autant d’ennemis à l’écran et une fréquence de tirs si élevés et si peu de mémoire (d’où des décors de shoots et quelques boss recyclés, revers de la médaille).

Tu as un password pour jouer uniquement en mode shoot sinon.

Il est dans mon top 10.
msx33 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 09/01/2022, 13h48   #12291
fatir
Fuchsia de Pistache
 
Avatar de fatir
 
Date d'inscription: octobre 2002
Localisation: Anor Londo, LR
Messages: 16 423
Avec l'artwork du grand (très très grand) Naoyuki Kato

D'ailleurs, si quelqu'un a le nom de l'illustrateur de la version PAL.
fatir est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 10/01/2022, 02h18   #12292
fatir
Fuchsia de Pistache
 
Avatar de fatir
 
Date d'inscription: octobre 2002
Localisation: Anor Londo, LR
Messages: 16 423
- The Messenger (PS5) 09.01.2022

J'ai fini le jeu avec 100% des médailles en un peu moins de 20h.

Donc oui, c'est un excellent "Ninja Ryukenden avec des trucs en plus". Le cloud jump et le grappin horizontal sont vraiment d'excellents outils. Ajoutez à ça un wall climb parfait et le vol plané qui se combine au cloud jump et on a déjà tous les ingrédients du plaisir. Et donc forcément, on a le level design qui va avec.
Et puis il y a cette mise en scène et son humour si subtil jusque dans les noms des trophées. Comme dirait LCS : "C'est culte !"

J'attaque le DLC, mais c'est un petit environnement avec beaucoup de try hard pour le complétionniste lol, je suis un peu moins hypé, on dirait qu'il y a une arnaque avec le backtracking, mais je vais peut-être le tenter.
fatir est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 10/01/2022, 21h45   #12293
grigri
Ironique
 
Avatar de grigri
 
Date d'inscription: décembre 2003
Messages: 30 085
J'ai commencé sur Switch. 1h30 de jeu, je crois.

J'attends d'en voir plus
grigri est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/01/2022, 10h28   #12294
Shû Shirakawa
Illusive Man
 
Avatar de Shû Shirakawa
 
Date d'inscription: décembre 2003
Localisation: La Giars
Messages: 17 669
Mise à jour pour tout le monde.

Premier finish de l'année 2022 en ce qui me concerne : Dragon Valor sur PS.
Je gardais un bon souvenir de cet A-RPG auquel j'avais joué en 2000 et il est assez intact, hormis la modélisation 3D assez vilaine des personnages ; dommage car les portraits et autres illustrations qui ponctuent le jeu sont plutôt réussis.
Le principal atout de Dragon Valor est qu'il s'étend sur plusieurs générations variables, à la Phantasy Star III, selon qui on va rencontrer/épouser, ce qui donne une bonne replay value. Il faut compter 5~6 heures pour une boucle complète.
Sous ses faux-airs de beat'em all, le gameplay est assez riche, avec pas mal de coups disponibles, doubles-sauts, esquives, magies élémentaires, etc. Pour augmenter les caractéristiques du héros, tuer les ennemis ne rapportera pas la moindre expérience, tout passe par des objets qu'on récupère sur le champ de bataille ou en boutique, une bonne raison d'explorer les différentes zones qu'on arpente.
Le jeu n'est pas très difficile, à l'exception des bosses dont il vaut mieux observer les motifs. Il faut de toute façon souvent les laisser s'exciter avant de pouvoir tenter la moindre attaque. Bourrinage à éviter.
Shû Shirakawa est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 14/01/2022, 23h41   #12295
Amano J
The Messenger
 
Avatar de Amano J
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Spira
Messages: 13 080
- The Messenger (PC) 14.01.2022

Si à 50 ans tu n'as pas joué à The Messenger, tu as raté ta vidéoludie.



- Unravel Two (Switch) 14.01.2022

Fini en coop' avec mon fils, c'est marrant parce que je vois que ça en parle dans les jeux du moment.
Jeu très sympa, on incarne 2 personnages de laine reliés entre eux, et on doit progresser dans les 7 mondes en résolvant des petites énigmes plate-former pour continuer l'aventure.
Mode solo possible mais privilégiez le coop' quand même.
Je conseille vivement si vous avez des enfants (ou quelqu'un avec qui le faire).


Ah, et jouez à The Messenger
Amano J est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/01/2022, 10h08   #12296
Adol
Fullsetteur
 
Date d'inscription: septembre 2002
Messages: 9 401
- Blaster Master Zero (Nintendo Switch) 15.01.2022
Adol est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/01/2022, 13h44   #12297
LCS
 
Avatar de LCS
 
Date d'inscription: novembre 2004
Messages: 11 072
Citation:
Posté par fatir Voir le message
- The Messenger (PS5) 09.01.2022

J'ai fini le jeu avec 100% des médailles en un peu moins de 20h.

Donc oui, c'est un excellent "Ninja Ryukenden avec des trucs en plus". Le cloud jump et le grappin horizontal sont vraiment d'excellents outils. Ajoutez à ça un wall climb parfait et le vol plané qui se combine au cloud jump et on a déjà tous les ingrédients du plaisir. Et donc forcément, on a le level design qui va avec.
Et puis il y a cette mise en scène et son humour si subtil jusque dans les noms des trophées. Comme dirait LCS : "C'est culte !"

J'attaque le DLC, mais c'est un petit environnement avec beaucoup de try hard pour le complétionniste lol, je suis un peu moins hypé, on dirait qu'il y a une arnaque avec le backtracking, mais je vais peut-être le tenter.
Aaah alors ça y est tu l’as clear la course VS ton double maléfique ! Un grand GG pour ce 100% mon Rox, t’es meilleur aux JV depuis que tu doses Isaac
LCS est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/01/2022, 16h47   #12298
kurush75
 
Avatar de kurush75
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Paris
Messages: 1 707
Chou Wakusei Senki Meta Fight (FC) 16.01.22

Plus connu sous le nom de Blaster Master dans nos contrées, Chou Wakusei Senki Meta Fight (appelons le "Meta Fight" par simplicité) sort au Japon en juin 1988. Les petits yankees pourront en profiter seulement quelques mois plus tard, en novembre de la même année. Encore une fois, les européens seront les laissés pour compte avec une date de sortie sur le Vieux Continent en avril 1991... Il s'agit d'une production Sunsoft (le développeur étant Tokai Engineering) dans un style action/platformer/exploration.

L'histoire diffère entre les versions japs et occidentales. Dans la mouture nippone, la trame scénaristique prend place sur la planète Sophia III, située près du centre de la Voie Lactée Epsilon, au sein de laquelle une civilisation avancée a prospéré. En 2052, l'empereur maléfique Goez a conquis le reste de la galaxie; Lui et son armée, la "Inbem Dark Star Cluster" envahissent et conquièrent Sophia III. Les seuls survivants du raid de Goez sont des membres de l'Académie des Sciences, qui sont parvenus à s'échapper et qui prévoient de mettre au point une arme pour vaincre les forces ennemies. Ils construisent un char polyvalent appelé "Metal Attacker", piloté par un garçon nommé Kane Gardner, pour prendre la tête de la contre-attaque. La séquence d'ouverture du jeu montre Metal Attacker tombé sur le champ de bataille.

Le scénar' des versions occidentales est nettement plus enfantin et semble légèrement inspiré de l'œuvre de Lewis Carroll, Les Aventures d'Alice au pays des merveilles. Vous incarnez le petit Jason qui va se retrouver par mégarde dans les entrailles de la Terre en suivant son animal de compagnie (une grenouille) tombé dans un trou très profond. Bien évidemment, il va tomber nez à nez avec le fameux tank et s'en servir pour détruire les créatures radioactives qui grouillent sous terre...

Le fait que je le finisse tout juste après Guardic Gaiden est tout sauf anodin, les titres étant très similaires dans leur approche. En effet, Meta Fight propose lui aussi un gameplay hybride. Vous allez alterner entre des phases d'exploration et de plateformes en 2D à bord de votre tank, avec des sessions de shoot pédestre en vue de dessus façon run & gun. Vous pouvez à tout moment descendre de votre véhicule blindé pour explorer certaines zones et poursuivre votre progression. En effet, certains passages (les cavernes notamment) sont beaucoup trop étroits pour votre char d'assaut !

L'armement est multiple. Votre char dispose d'un tir classique assez puissant mais aussi de 3 tirs secondaires (attention, munitions limitées donc à utiliser à bon escient !) : roquettes téléguidées, arcs électriques et missiles multi-ogives. Quand vous sortez de votre tank, toujours dans les phases en 2D, votre perso peut déclencher des tirs assez faibles (il n'est d'ailleurs pas bien résistant et meurt immédiatement s'il tombe de plusieurs fois sa hauteur). En contrepartie, il peut gravir des échelles et nager. Dans les phases en vue de dessus, vous aurez seulement un tir unique (et des grenades) qu'il est possible d'upgrader grâce à des bonus remplissant votre jauge "Gun". Une fois celle-ci pleine, votre tir devient beaucoup plus puissant, avec un range assez étendu. Par contre, dès que vous vous faites toucher, votre barre de "Gun" diminue et vous revenez progressivement au tir de base...

Le soft propose 8 zones différentes (connectées entre elles) et fait la part belle à l'exploration et au backtracking, avec un level design particulièrement labyrinthique et de nombreux culs-de-sac. Lors des parties pédestre, vous devrez détruire dans chaque zone un boss qui laissera derrière lui un élément pour renforcer votre char : "Hover" pour flotter dans les airs un court instant, une espèce d'hélice pour vous déplacer sous l'eau, voire même le fait de pouvoir carrément rouler sur les murs et faire donc fi de la gravité environnante. Ces nouveaux éléments acquis s'avèreront indispensables pour débloquer de nouvelles zones.

Sur le plan technique, la réalisation est léchée, du bon Sunsoft en somme. On pourra malgré tout signaler quelques clignotements intempestifs, et des ennemis qui ont tendance à disparaitre devant vous.. Les phases en vue de dessus sont très soignées, mention spéciale pour la taille du perso principal assez imposante. Les environnements sont classiques mais de bonne facture : forêt, cavernes pleines de lave, niveau enneigé, stage organique, etc. Les boss sont réussis sur le plan esthétique, malgré un recyclage un peu trop prononcé à mon goût. Par contre, leurs patterns s'avèrent beaucoup trop simplistes... En contrepartie, ils sont particulièrement résistants, les affrontements (pas très palpitants au demeurant) prenant à chaque fois une à 2 bonnes minutes... Armez vous donc de patience et de sang froid ! Le bestiaire de base s'avère plutôt varié. Pour une vision exhaustive des ennemis, cela se passe ici : https://strategywiki.org/wiki/Blaster_Master/Enemies

Côté bande-son, c'est vraiment du très bon travail. On retrouve les sonorités typiques de chez Sunsoft, avec des musiques rythmées et dynamiques, constituées de loops assez courtes. Certaines sortent du lot mais elles sont tout de très bonne qualité. Vous risquez de les garder en tête un certain temps ! Bizarrement, les magazines de l'époque n'avaient pas particulièrement été emballés par l'aspect sonore de ce jeu...

Le gameplay est solide mais le maniement du tank vous demandera probablement un léger temps d'adaptation, notamment lors des phases de saut. Dommage que le bilan s'assombrisse dans le dernier quart du jeu. En effet, lorsque vous aurez acquis la capacité de vous accrocher au mur, il vous faudra sauter assez longtemps à l'avance pour passer d'une plateforme à une autre, sous peine de tomber dans la lave ou dans des pics, votre tank cherchant naturellement à adhérer à la paroi la plus proche de lui... Très frustrant !

Les versions japonaises et occidentales diffèrent légèrement concernant le level design. La différence la plus criante se trouve entre la 4ème et la 5ème zone. Dans la version jap, vous devrez réaliser un véritable leap of faith, en vous raccorchant à un bout d'échelle au dernier moment. Si vous vous plantez, c'est la mort instantanée. Le level design a été retravaillé pour les versions occidentales, avec plusieurs plateformes intermédiaires rendant ce passage infiniment plus facile à franchir...

Concernant la durée de vie, elle s'avère conséquente. Finir le jeu une première fois sans le connaitre au préalable vous prendra entre 5h et 10h (en fonction de votre skill et votre niveau de patience). Malheureusement, il n'y a pas de passwords donc préparez vous à laisser la Famicom allumée une voire plusieurs nuits... En ligne droite et en le connaissant par coeur, le soft se plie entre 1 et 2h, ce qui reste conséquent. La difficulté est plutôt élevée, surtout dans la toute dernière partie du jeu avec des passages particulièrement ardus. D'une manière générale, voici 2 tips qui vous simplifieront un tant soit peu la tâche :
- en maintenant un des 2 boutons appuyés lors des phases de shoot pédestre, votre perso peut straffer
- si vous trouvez certains boss un peu récalcitrants, sachez que la technique du "pause buffering" (déjà observée dans le premier Rockman) fonctionne sur certains d'entre eux (dans les zones 2, 4, 6 et 7)

Qui dit Sunsoft sur Famicom dit quasi systématiquement titres de très grande qualité (Batman, Gimmick, Gremlins 2, Raf World pour n'en citer que quelques uns). L'adage se vérifie encore ici cette fois ! Meta Fight fait lui aussi figure d'indispensable dans toute bonne ludothèques Famicom/NES qui se respecte. Je lui préfère quand même Guardic Gaiden, pour son système d'armement infiniment plus riche, sa présence de passwords, ses phases de shoot pédestre moins monotones, et sa difficulté beaucoup moins crispante.

Notes des magazines à l'époque
Banzzai #1 (Mai/Juin 1992) : 91%
Consoles+ #8 (Avril 1992) : 91%
Joypad #9 (Juin 1992) : 86%
Player One #20 (Mai 1992) : 90%

Ma note : 16.5/20












Dernière modification par kurush75 16/01/2022 à 17h24.
kurush75 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/01/2022, 18h43   #12299
fatir
Fuchsia de Pistache
 
Avatar de fatir
 
Date d'inscription: octobre 2002
Localisation: Anor Londo, LR
Messages: 16 423
Citation:
Posté par LCS Voir le message
Aaah alors ça y est tu l’as clear la course VS ton double maléfique ! Un grand GG pour ce 100% mon Rox, t’es meilleur aux JV depuis que tu doses Isaac
Non, le double maléfique, c'est dans le DLC Picnic Panic. Pour l'instant j'ai 100% le jeu de base.

GG à kurush pour ce Blaster Master Jap. J'ai fait les deux premiers Blaster Master Zero, je commence le 3 bientôt, mais j'ai la flemme de faire le jeu original à cause de l'absence de système de sauvegarde. Mais tu m'a motivé, en me disant qu'au pire, je magouillerais avec les "save states".
fatir est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/01/2022, 22h57   #12300
Amano J
The Messenger
 
Avatar de Amano J
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Spira
Messages: 13 080
- The Messenger - Picnic Panic (PC) 16.01.2022

Je vous ai déjà dit qu'il fallait jouer à ce jeu ?! Ainsi qu'à ce DLC ?!
Amano J est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 00h26.


Édité par : vBulletin® version 3.6.8
Copyright ©2000 - 2022, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
Neo-Geo Fans !