Neo-Geo Fans  
Précédent   Neo-Geo Fans > LE FORUM > .: AUTRES JEUX VIDEO
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 19/03/2022, 09h19   #12391
Shû Shirakawa
Illusive Man
 
Avatar de Shû Shirakawa
 
Date d'inscription: décembre 2003
Localisation: La Giars
Messages: 17 669
Mise à jour pour tout le monde.

Amano : grâce à toi j'ai une bonne estimation pour DraQue XI. Ma copine l'avait fini mais ne s'était pas lancée dans le post game, cherché à tout forger, etc.
Shû Shirakawa est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 19/03/2022, 13h17   #12392
Amano J
The Messenger
 
Avatar de Amano J
 
Date d'inscription: septembre 2003
Localisation: Spira
Messages: 13 080
Ah c'est dommage d'ailleurs d'en n'être resté qu'à la partie principale, je ne peux que la motiver à faire le post-game !

Et merci pour la màj
Amano J est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 19/03/2022, 20h07   #12393
Shû Shirakawa
Illusive Man
 
Avatar de Shû Shirakawa
 
Date d'inscription: décembre 2003
Localisation: La Giars
Messages: 17 669
Elle attend que je le fasse, déjà pour voir comment je l'aborde (je lui donnais des conseils, qu'elle ne suivait pas forcément ) et pour que je me tape le post game. Mais vu que comme d'habitude je viserai le platine, je compte bien le faire de A à Z.
Shû Shirakawa est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 19/03/2022, 20h09   #12394
Adol
Fullsetteur
 
Date d'inscription: septembre 2002
Messages: 9 401
Les vrais fans sont level 99 pour tous les persos
Adol est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 19/03/2022, 20h13   #12395
Shû Shirakawa
Illusive Man
 
Avatar de Shû Shirakawa
 
Date d'inscription: décembre 2003
Localisation: La Giars
Messages: 17 669
(J'utiliserai ton astuce de la roulette.)
Shû Shirakawa est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 20/03/2022, 00h21   #12396
kurush75
 
Avatar de kurush75
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Paris
Messages: 1 707
Motor Toon Grand Prix (PS1) 19.03.2022

Motor Toon GP sort au Japon en décembre 1994, il fait partie du line-up de lancement de la console, au côté de Ridge Racer. Sony est associé au développeur Polys Entertainement qui deviendra plus tard Polyphony Digital, studio principalement connu pour la série des Gran Turismo. C’est d’ailleurs Kazunori Yamauchi qui est responsable du développement. On peut donc considérer Motor Toon GP comme l’ancêtre direct de Gran Turismo, même s’il n’a pas grand-chose à voir avec ce dernier sur le papier !



Il s’agit d’un jeu de course totalement loufoque dans lequel vous pourrez incarner 5 toons/bolides tous plus déjantés les uns que les autres. Ma préférence va à Bolbox (voire à Princess Jean), un excellent compromis entre vitesse de pointe et maniabilité. Captain Rock (le perso principal qui orne la jaquette) n’est pas mal non plus mais sa voiture qu’on dirait tout droit sortie de « Qui veut la peau de Roger Rabbit » a une fâcheuse tendance à trop déraper dans les virages, la rendant incontrôlable. Raptor & Raptor s’avèrent très faciles à prendre en main mais ils se trainent en ligne droite… Quant aux Penguin Brothers, je ne leur ai trouvé strictement aucun intérêt !



Aux antipodes d’un Ridge Racer, Motor Toon flattait pourtant lui aussi la rétine et montrait clairement ce que la nouvelle 32-bits de Sony avait dans le ventre. Il utilise la technique de 3D Gouraud Shading mélangée à de la 3D mappée. La direction artistique est une réussite, avec des couleurs pastel et un look cartoon totalement assumé. Il faut voir les voitures se déformer à chaque virage, comme de la bonne vieille jelly anglaise !

Dans le mode Grand Prix, vous devrez remporter la première place des 3 uniques circuits pour voir les crédits du jeu (en normal ou bien en hard, oubliez donc le mode easy si vous espérez terminer le jeu) :

- Toon Island : un circuit bucolique assez sage qui vous fera passer dans la forêt, en bord de mer et aussi dans un tunnel à la Ridge Racer



- Plastic Lake : un circuit dans les cieux sur un sol en damier, au sein duquel vous devrez passer au milieu de champs de bosses (la topographie est assez étonnante), avec en toile de fond un magnifique soleil couchant



- Gulliver House : vous évoluerez sur un circuit où tous les éléments ont une taille gigantesque : roulette de casino, clavier d’un piano, boules de billard, aquarium rempli de poissons tropicaux... et même une PlayStation (grossièrement modélisée) grandeur nature !



La durée de vie n’est donc pas exceptionnelle, malgré la présence d’un mode 2 joueurs (en écran splitté) et de 10 circuits supplémentaires que l’on peut parcourir dans d’autres modes de jeu (le time attack par exemple). Malheureusement, ces derniers sont sans saveur et ne proposent pas les dénivelés des 3 circuits principaux. Un ajout sympathique mais faisant clairement office de gadget...



Les sensations de conduite sont correctes, sans être grisantes pour autant. Il ne faut pas hésiter à prendre les virages très serrés pour glaner quelques précieuses secondes et remonter tous les concurrents un à un. Une fois le pilotage maîtrisé, vous aurez vite fait de venir à bout du mode GP. Voici quelques tips malgré tout :
Départ fulgurant : pressez X quand le feu passe au jaune
Screaming speed : Pour aller instantanément à la vitesse maximale et y rester, pressez simplement la marche arrière en même temps que vous accélérez. Vous pouvez faire cela avec tous les concurrents.

Dommage que les courses manquent singulièrement de piquant. Il n’y a par exemple aucune arme à votre disposition. Les bonus diamants transparents qui jalonnent le circuit auront un intérêt très limité. En passant sur l’un d’entre eux, vous déclenchez une sorte de loterie. Si vous tombez sur le diablotin (8 à 9 fois sur 10 en moyenne), rien ne se passe. Par contre, si vous tombez sur un ange, votre bolide se transforme en un Toon qui se met à courir comme un dératé, idéal pour refaire votre retard... Mais diantre, pourquoi ne pas avoir intégré des items d'attaque et de défense histoire de pimenter tout ça ?!?!

Vous pourrez changer la caméra avec les gâchettes (4 caméras différentes au total, dont une vue subjective). N’hésitez pas à dézoomer au maximum car certains bolides prennent trop de place à l’écran, impactant fortement votre visibilité...

Les musiques ne m'auront pas laissé un souvenir impérissable... D'autant plus qu'elles sont recouvertes la plupart du temps par les toussotements du moteur en sur-régime... Elles sont rarement en adéquation avec le thème du circuit. Celle de Gulliver House par exemple m'évoque plus un chant de Noël qu'une balade dans environnement où les objets sont immensément grands...

Parmi les autres défauts, je citerai des ralentissements intempestifs qui font un peu tâche, mais aussi une gestion des chocs totalement hasardeuse qui ne vous laissera sans doute pas de marbre. Pour doubler un adversaire, vous devez vraiment déboiter à distance sous peine de rentrer en contact avec sa hitbox et de perdre bêtement de la vitesse… Souvent rageant, alors qu’un dépassement devrait en théorie être un moment de plaisir !

En conclusion, un jeu de course correct mais pas indispensable donc... Il souffre d’une durée de vie limitée, les courses manquent de peps en raison de l’absence de bonus, et ses limites techniques sautent aux yeux en 2022 (notamment les ralentissements et les bugs de collision que je soulignais plus haut). Apparemment Motor Toon GP 2 est d’un tout autre acabit, je me laisserai peut-être tenter à l’occasion...

Note : 12.5/20

CD Consoles #4 (Février 1995) test réalisé par David Msika
Créativité *** Jouabilité *** Graphismes **** Son *** Potentiel ***
« Je suis sous le charme ! Sans être aussi réaliste que Ridge Racer, Motor Toon GP m’impressionne beaucoup plus ! Des véhicules attachants, des parcours somptueux, le jeu à deux, etc en font un petit bijou. A lui tout seuil, il pourrait bien justifier l’achat de la PlayStation ! »

http://download.abandonware.org/maga...Page%20144.jpg

http://download.abandonware.org/maga...Page%20145.jpg

http://download.abandonware.org/maga...Page%20146.jpg

http://download.abandonware.org/maga...Page%20147.jpg

Consoles + #40 (Février 1995) : 87% (« Dans un autre style que Ridge Racer, Motor Toon séduit par son humour, et en mode 2 joueurs, c’est un plaisir. »)
Présentation 70% Graphismes 86% Animation 80% Musique 85% Bruitages 87% Durée de vie 88% Jouabilité 85% Intérêt 87%
« Oui, mais… » pour Panda : « Au départ, le jeu m’a vraiment beaucoup impressionné ! Ses graphismes cartoonesques sont splendides, la présentation des voitures est originale… Apparemment, tout ce qu’il faut pour faire un très bon jeu ! Mais l’animation n’est pas toujours à la haueteur : en mode 2 joueurs, ça ralentit souvent ! Par ailleurs, certaines voitures sont vraiment plus performantes que d’autres. Le premier arrivé pourra sélectionner la meilleure, ce qui réduit l’intérêt du challenge. Bref, s’il peut impressionner au premier abord, Motor Toon n’est pas un rival sérieux de Ridge Racer, sa réalisation laissant, sur certains points, à désirer. »
« Non, mais… » pour Marc : « Franchement, à part le mode 2 joueurs, indispensable pour un jeu de ce genre, je n’ai pas trouvé Motor Toon transcendant. Très difficile d’apprécier de la 3D Gouraud Shading après avoir goûté à la 3D mappée de Ridge Racer. De plus, la sensation de vitesse n’est pas convaincante malgré les différentes prises de vue. Signalons au passage la vue inversée qui est sympa, mais injouable. Si vous êtes dingue de course automobile, Motor Toon n’est pas pour vous. A mi-chemin entre la simulation et le burlesque, il conviendra beaucoup mieux aux conducteurs du dimanche en culotte courte. Ridge Racer reste de loin le meilleur, même sans mode 2 joueurs. »

http://download.abandonware.org/maga...%201995%29.jpg

http://download.abandonware.org/maga...%201995%29.jpg

Joypad #39 (Février 1995) 94% testé par Trazom
J’aime : On serait tenté de dire : TOUT ! Les graphismes qui se tordent dans tous les sens. L’animation, d’une fluidité étonnante. Les musiques, absolument parfaites. Une maniabilité sans reproche.
J’aime pas : Seulement trois circuits en GP. Quelques petits ‘’bugs’’ d’affichage. Un minuscule ralentissement dans tout le jeu ! Circuits à deux pas bô !

http://download.abandonware.org/maga...%20page052.jpg

http://download.abandonware.org/maga...%20page053.jpg

http://download.abandonware.org/maga...%20page054.jpg

http://download.abandonware.org/maga...%20page055.jpg




Dernière modification par kurush75 20/03/2022 à 11h28.
kurush75 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 20/03/2022, 12h02   #12397
Shû Shirakawa
Illusive Man
 
Avatar de Shû Shirakawa
 
Date d'inscription: décembre 2003
Localisation: La Giars
Messages: 17 669
Mise à jour pour kurush.

J'ai fini Hagane sur Super Famicom, qui est clairement le Super Shinobi de la machine.
Dans ce jeu d'action-plateformes frénétique, notre ninja aura à sa disposition 4 armes (reprenant les 4 animaux fantastiques du folklore asiatique : tigre blanc, dragon bleu...) : sabre, grappin, grenades et kunai. Il ne faudra surtout pas hésiter à utiliser celles de type projectile car les ennemis sont très généreux en munitions, donc pas la peine de se focaliser sur le corps-à-corps pour économiser.
En plus de ces armes, un double saut très pratique (et au timing beaucoup moins tendu que dans Super Shinobi entre autre), des flip-flap et une "smart bomb" viendront compléter l'arsenal des mouvements/attaques.
Techniquement Hagane fait honneur à la SFC, sans abuser des effets spéciaux habituels du support ; je mentionnerai quand même un passage avec le décor qui utilise la rotation, même si ce n'est pas aussi bien construit que dans un Akumajô Dracula par exemple. Graphiquement c'est plutôt fin et l'animation ne souffre jamais.
Il a la réputation d'être très difficile mais franchement non, pas tant que cela. Si déjà on ne se restreint pas sur les armes de jet comme je le disais plus haut, on prend moins de risques. Les phases de plateformes ne sont pas les plus ardues du genre (j'ai bien plus crisé récemment sur Alex Kidd DX, mais c'était à cause de l'effet savonnette, qu'on peut d'ailleurs réduire via une option). Donc inutile d'avoir peur.
En résumé un jeu qui mérite les éloges qu'on lui alloue souvent, et c'est tant mieux pour ceux qui voudront l'acheter car il n'est pas donné.
Shû Shirakawa est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 24/03/2022, 22h59   #12398
Shû Shirakawa
Illusive Man
 
Avatar de Shû Shirakawa
 
Date d'inscription: décembre 2003
Localisation: La Giars
Messages: 17 669
Mise à jour.

J'ai fini Metal Slug 7 sur DS.
Pas mal du tout, je le trouve meilleur que les deux (voire trois) précédents.
On retrouve la bonne idée de pouvoir stocker deux armes (par exemple le heavy machine gun et le laser), idéal quand il restait de nombreuses munitions dans la première alors qu'une nouvelle se présente.
Globalement c'est un épisode assez équilibré, et malgré ses sept stages, on n'atteint pas une durée abusive pour une partie complète. J'adore Metal Slug 3 par exemple, mais son stage final était beaucoup trop long, il faisait la même durée que l'ensemble des autres stages. Là au moins c'est proportionné.
La réalisation est dans la veine de la série, à tous les niveaux.
C'est une belle surprise, et je ne dis pas cela tous les jours des productions Playmore.
Shû Shirakawa est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/03/2022, 10h00   #12399
Adol
Fullsetteur
 
Date d'inscription: septembre 2002
Messages: 9 401
- Infernax (Nintendo Switch) 26/03/2022
Fini en Ultimate Good (chaud de rien rater!), Ultimate Evil et Good (tout classique)
Merci à kurush75 qui a tout dit sur ce jeu et qui me l'a fait découvrir, j'ai passé un très bon moment
Si j'ai le temps je le referai en mode Contra
Adol est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/03/2022, 10h40   #12400
kurush75
 
Avatar de kurush75
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Paris
Messages: 1 707
Cool, content de te l'avoir fait découvrir et qu'il t'ait plu Adol ! Manifestement, vu que tu l'as terminé trois fois, tu l'as plus apprécié que moi. J'ai un pote qui a essayé de me convaincre de faire les fins alternatives donc je le relancerai peut-être à l'occasion...
kurush75 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/03/2022, 11h38   #12401
Adol
Fullsetteur
 
Date d'inscription: septembre 2002
Messages: 9 401
Citation:
Posté par kurush75 Voir le message
Cool, content de te l'avoir fait découvrir et qu'il t'ait plu Adol ! Manifestement, vu que tu l'as terminé trois fois, tu l'as plus apprécié que moi. J'ai un pote qui a essayé de me convaincre de faire les fins alternatives donc je le relancerai peut-être à l'occasion...
A partir du moment où tu debloques le Game Master, ca va vite de doubler les fins
Adol est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/03/2022, 16h46   #12402
kurush75
 
Avatar de kurush75
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Paris
Messages: 1 707
Les Schtroumpfs (Game Gear) 27.03.2022

Petit finish à l’arrache sur Retro Stone histoire de garder le rythme ! ^^

Le 1cc de DGJX publié il y a quelques semaines m’a donné envie de tester ce petit soft que je connaissais seulement de nom et de réputation :
https://www.youtube.com/watch?v=0flAaj83qeg

Développé par Infogrames pour les consoles 16 bits (MD, SNES et Mega-CD), c’est Bit Managers qui s’est chargé des adaptations sur les 8 bits (NES MS, GB et GG). Il est sorti fin 1994 sur Game Gear (à peu près en même temps que la version MD) et a été testé par la presse spécialisée en janvier 1995.

Vous incarnez le Schtroumpf costaud qui part à la rescousse de ses 3 compères (le Schtroumpf à lunettes, le Schtroumpf farceur et la Schtroumpfette) enlevés et emprisonnés par l’affreux Zemmour… Euh, Gargamel pardon !

Visuellement et techniquement, cette version Game Gear fait forte impression avec de gros sprites, des couleurs chatoyantes et des animations travaillées. Les environnements et les ennemis organiques (essentiellement des insectes) respectent la charte graphique de l’œuvre de Peyo. On retrouve même les fameux Schtroumpfs noirs dans le premier niveau. Pas de doute possible, il s’agit d’un des plus beaux titres disponibles sur la portable de Sega !

Le gameplay s’avère assez basique : un bouton pour courir et l’autre pour sauter. Tout répond au doigt et à l’œil. En vous baissant, vous pouvez interagir avec des objets : des ressorts que vous pouvez déplacer pour atteindre des endroits en hauteur, des cadeaux explosifs gracieusement fournis par le Schtroumpf farceur pour détruire certains ennemis (notamment un boss, le dragon, mais aussi Azraël avant d’affronter Gargamel), ou bien encore une clé pour ouvrir la cage qui sert de prison à vos petits camarades bleus après vous être débarrassé d'un boss…

Concernant les items, outre les framboises qui vous redonnent quelques points de santé, vous pourrez récolter des feuilles de salespareille (si vous parvenez à en accumuler 25, à vous le 1-up) mais aussi une vie supplémentaire symbolisée par un mini-Schtroumpf. Il faut également mentionner les étoiles, au nombre de 5 par stage. Si vous les obtenez toutes, vous déclencherez aléatoirement un des 3 stages bonus du jeu (la bulle, le barrage ou bien les champignons).

Les musiques sont parfaitement dans le ton et collent à merveille avec l’univers du jeu, enfantines et enjouées sans être agaçantes.

La grosse force du jeu selon moi réside dans le fait qu’il propose énormément de variété et de diversité dans les niveaux, si bien que l’on ne s’ennuie jamais. Passage à dos de cigogne, descente en luge, chariot dévalant à toute allure dans une mine d’or, descente d’une rivière en zigzagant entre les troncs d’arbres et les poissons voraces, progresser vers le haut de l’écran en évitant la lave d’un volcan qui remonte inexorablement, jouer les équilibristes sur un tronc d’arbre en rotation, etc. Les niveaux sont très courts (2-3 minutes maximum) et s’enchainent très bien, pas de temps mort !

Constitué de 12 stages (pardon 12 ''Actes’’), comptez une petite vingtaine de minutes pour le plier. Il propose un minimum de challenge mais reste infiniment plus facile et moins frustrant que les versions 16 bits d’Infogrames, malgré 2-3 stages un peu plus retors (celui du Marais notamment) Il est tout cas beaucoup plus agréable à parcourir ! Vous pouvez de base opter pour le mode de difficulté normal, le jeu étant suffisamment généreux en 1-up et autres items pour que vous n’ayez a priori pas à vous taper l’écran de Game Over.

A noter que les versions 8 bits (dont cet opus Game Gear) ont été amputées de quelques niveaux par rapport aux versions 16 bits. Un très bon platformer en tout cas, qui n’a pas grand-chose à envier à la version Master System, quasiment identique.

Note : 16/20

Reviews de la presse d’époque :

Joypad #38 (Janvier 1995) : 90%
Graphismes 15 Animation 17 Son/Bruitage 17 Maniabilité 18

http://download.abandonware.org/maga...1995-01%29.jpg

Mega Force #35 (Janvier 1995) : 80%
Son 16/20 Graphisme 17/20 Animation 15/20 Maniabilité 14/20 Intérêt 16/20
Laurent : « Je dois avouer que c’est un véritable plaisir de voir les Schtroumpfs évoluer sur Game Gear. Ce jeu de plate-formes est tout ce qu’il y a de plus agréable. Des niveaux très variés et nombreux, une bonne dose d’agilité… Bref, tout ce qu’il faut pour bien s’amuser. Par contre, certains passages sont plus que pénibles. Il y en a un notamment qui m’a particulièrement titillé la glande de l’énervement. Il s’agit des Marais (niveau 4). Se déplacer de liane en liane est une vraie plaie, principalement à cause de la maniabilité, qui dans l’ensemble n’est pas fameuse. Autre ombre au tableau, l’animation. Si la plupart des tableaux sont bien animés, il en est d’autres qui sont carrément saccadés. Au début, je croyais que mon écran était ‘’parkinsonnien’’, mais non, les tremblements venaient du jeu. Excepté ces deux petits problèmes techniques, Les Schtroumpfs constitue un bon petit soft, d’une durée de vie correcte. En outre, retrouver les petits êtres bleus est toujours sympa ».

http://download.abandonware.org/maga...Janvier%29.jpg

Player One #49 (Janvier 1995) : 85%
En résumé : « Vous qui rêviez d’un nouveau petit jeu de plate-forme mignon et pas trop difficile, ne cherchez plus vous l’avez schtroumpfé ! »
Player Fun 70%
Graphisme 80% : « C’est simple et joli. On retrouve sans problème l’ambiance de la BD. »
Animation 80% : « Rien de bien extraordinaire mais rien de mauvais non plus ! C’est correct. »
Son 70% : « Lalalala les Schtroumpfs lalala… moi, au bout de dix secondes, je deviens fou ! »
Jouabilité 80% : « Correct dans l’ensemble, mais le personnage glisse un peu sur le sol. »

http://download.abandonware.org/maga...Page%20104.jpg

http://download.abandonware.org/maga...Page%20105.jpg
kurush75 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/03/2022, 18h39   #12403
shubibiman
D Button Crew
 
Date d'inscription: mai 2005
Localisation: Paris
Messages: 13 235
- Pang Adventures (PS4) 27.03.2022 : grand fan de Pang, que j'avais découvert à l'époque en arcade et dont la version PCE fut un des jeux m'ayant très fortement incité à opter pour cette machine, j'ai profité d'une promo doublée d'une carte Playstation Store pour m'essayer à ce jeu.

Je vais commencer par le point noir du jeu : le mode story est très court.

C'est à peu près tout car je trouve le travail réalisé par DotEmu très réussi et fidèle à l'esprit du jeu d'origine, en reprenant notamment le principe de combo pour le scoring, tout en y incorporant des nouveautés en matière de gameplay que je trouve plutôt réussies ainsi que des boss.

Un jeu autrement plus réussi que le jeu sorti sur DS, auquel je n'accroche pas du tout (mais c'est peut-être aussi dû au fait que je ne suis pas fan de jeu nomade).
shubibiman est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 29/03/2022, 12h10   #12404
Adol
Fullsetteur
 
Date d'inscription: septembre 2002
Messages: 9 401
- Tunic (Xbox One X) 28/03/2022: Gros plagiat (dans le costume du héros, jusque dans la page de couverture du manuel que l'on doit retrouver) de Zelda 1 qui s'assume, j'ai pris du plaisir sur une douzaine d'heures à faire ce petit Action-RPG, aux bonnes idées, mais dont l'essentiel de la difficulté/et des énigmes se trouve dans la vue isométrique qu'il propose: beaucoup de petits chemins cachés de ci de là

Comptez un peu plus (5h?) pour la bonne fin, car il vous faudra trouver toutes les pages du manuel
Nettement plus si vous voulez le faire à 100% (trouver toutes les fées, les objets dorés..)

Une belle surprise du Game Pass
Adol est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 30/03/2022, 09h47   #12405
Shû Shirakawa
Illusive Man
 
Avatar de Shû Shirakawa
 
Date d'inscription: décembre 2003
Localisation: La Giars
Messages: 17 669
Mise à jour pour tout le monde.

shubi : faudra que je me penche sur cet épisode PS4, j'étais un grand fan également. J'ai surtout passé beaucoup d'heures sur la version Super Famicom.

De mon côté j'ai fini Street Fighter Zero 3 sur borne d'arcade.
Trop rouillé pour jouer en V-ISM, j'ai opté pour le classique Z, avec Gôki.
Un jeu de combat incontournable de la fin des années 90, que ce soit en salles ou sur consoles. Il n'y a que la "rigidité" des coups (valable pour toute la série Alpha/Zero) qui m'a toujours déplu. Pour le reste, casting, gameplay, etc. cela représente le haut du panier de chez Capcom, aux côtés de Street III.3.
Shû Shirakawa est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 00h32.


Édité par : vBulletin® version 3.6.8
Copyright ©2000 - 2022, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
Neo-Geo Fans !